Développement économique: Paca veut la pôle position

©2006 20 minutes

— 

Regrouper les PME et les inciter à investir dans la recherche. Après un an de concertation, le conseil régional de Paca a voté hier son schéma de développement économique* pour les cinq années à venir. Afin de lutter contre la concurrence internationale, la région part d'un double principe : les entreprises doivent investir dans l'innovation et exporter. Or, malgré une position idéale à la confluence du sud de l'Europe et du Maghreb, Paca n'est qu'au 9e rang des régions exportatrices françaises. Et 85 % des activités de recherche et développement sont le fait de grands groupes, alors que 98 % des entreprises de la région comptent moins de vingt salariés.

Le conseil régional veut donc inciter les PME-PMI à se rassembler en pôles appelés « Prides ». Les entreprises appartenant à des Prides bénéficieront d'un prêt à taux zéro pour financer recherche, fonds de roulement et développement à l'export. Les pôles devraient également permettre la mise en commun de moyens en matière de recherche et d'information économique et technologique. « Les Prides seront privilégiées dans les financements publics régionaux », explique Michel Vauzelle, président (PS) du conseil régional. L'incitation devrait être d'autant plus forte que Paca a demandé à pouvoir gérer directement les aides d'Etat. Des négociations doivent débuter avec la préfecture pour « quantifier les objectifs » du schéma de développement économique.

Frédéric Legrand

* Le schéma peut être consulté sur www.regionpaca.fr

Le schéma de développement prône aussi la rénovation massive des zones d'accueil pour les entreprises, la création d'un comité d'anticipation des mutations économiques, des aides à la reprise d'entreprise...