Meurtre de Marjorie : cinq accusés dans le box

©2006 20 minutes

— 

Le procès de cinq jeunes gens, accusés pour trois d'entre eux d'avoir frappé mortellement une jeune Ardéchoise pour la voler, a débuté hier devant les assises du Gard. Les deux autres répondent de recel de cadavre et de recel de vol commis et ayant entraîné la mort. Tous encourent la perpétuité.

Le corps de Marjorie Vigouroux, 20 ans, avait été retrouvé dans un canal de Camargue en avril 2004. Sa mère avait signalé sa disparition à la gendarmerie. L'enquête a permis de remonter jusqu'à Samuel Liaud, Eric et Patrick Martinez, trois jeunes gens de Saint-Ambroix (Gard) rencontrés par Marjorie sur un forum Internet. Arrêtés, deux amis des trois jeunes gens révélaient que la jeune fille avait été tuée, dès le 11 avril, par les frères Martinez et Samuel Liaud, qui ont reconnu rapidement les faits tout en cherchant à minimiser leur responsabilité respective. Au domicile d'Eric Martinez, la victime avait été frappée à coups de poings et de plats de cuisine, étranglée avant d'être congelée, puis jetée à l'eau. Une trentaine de témoins devrait être citée à la barre. Le verdict est attendu demain.

F. L. (avec AFP)