Les sans-papiers se préparent à quitter l'OMI

©2006 20 minutes

— 

Les cent soixante-quatorze sans-papiers qui occupent depuis fin avril les anciens locaux de l'Office des migrations internationales (OMI) se préparent à quitter les lieux, a-t-on appris hier auprès du Collectif des sans-papiers. Le tribunal d'instance de Marseille avait décidé mercredi de leur donner une semaine pour partir. « Nous respectons la décision de justice, mais le combat continue », assure Aminata Diouf, porte-parole du collectif. Les sans-papiers réclament toujours une médiation au préfet pour examiner leurs dossiers de régularisation. Ils comptent organiser un pique-nique avec distribution de tracts et signature de pétition demain midi sur le Vieux-Port, avant de participer le soir à un forum-débat sur « l'immigration jetable ». Entre-temps, occupants et sympathisants ont commencé à nettoyer et ranger les locaux de l'OMI. « L'occupation s'est très bien passée. Ils ont vraiment été très corrects » malgré la gravité de la situation, estimait la semaine dernière une source préfectorale.

F. L.