Nouvelle audience pour la rue Alcazar

©2006 20 minutes

— 

Enième procès hier à la cour d'appel d'Aix pour les retraités maghrebins du 24, rue Alcazar (8e). Situé dans le périmètre de réhabilitation du Rouet, cet hôtel a été racheté par la société Marseille Aménagement. L'ancienne propriétaire avait donc notifié leur expulsion aux trente-quatre retraités occupant l'immeuble. En première instance, elle a été condamnée à leur verser une indemnisation pour ne pas avoir respecté le préavis de départ. Olivier Kuhn-Massot, avocat des occupants regrette qu'« on [leur] dénigre la moindre protection. » Le délibéré est prévu le 20 juin, à la veille de la décision du juge d'expropriation. Pour le moment aucune solution de relogement n'a été envisagée.

H. L.