Rénovation urbaine : l'Anru dit avoir des fonds

©2006 20 minutes

— 

Marseille est pleine de quartiers à réhabiliter, mais l'Etat a-t-il assez d'argent pour tout financer ? L'Agence nationale pour la rénovation urbaine (Anru), nouveau guichet unique pour les aides d'Etat, a assuré que oui, hier, lors d'un forum au Pharo. « La plupart des quartiers de Marseille font partie de nos zones prioritaires », affirme Philippe Van de Maele, son directeur général. Oubliées les inquiétudes de plusieurs élus municipaux qui préconisaient l'an dernier de vite boucler les dossiers « parce que les fonds Anru ne sont pas inépuisables ». La mairie compte actuellement quinze projets de rénovation urbaine. « Deux ont été lancés, six sont en cours d'examen, détaille Bernard Susini, adjoint (UMP) à la politique de la ville. Cette première tranche représente 10 000 logements et 500 millions d'euros d'investissements. » L'Anru doit en financer le tiers, le reste est à la charge des collectivités locales.

F. L.