Du nouveau côté stationnement

©2006 20 minutes

— 

Le parking Vallier ne sera finalement pas aussi discret que prévu. A l'origine, il devait être souterrain, d'une capacité de 780 places. L'impact des travaux sur les espaces sportifs – très utilisés en période scolaire – étant jugé trop gênant, c'est donc un parc en silo de 450 places qui sera finalement construit. En lieu et place d'un terrain de basket. « Une incohérence », selon Marie-Yves Ledret (PC) « au moment où l'on mobilise 80 millions d'euros pour enterrer la passerelle de la Joliette ».

Renaud Muselier (UMP) assure que ce parking n'aura rien à voir avec « l'horreur » qui occupait jadis le Cours d'Estienne d'Orves et que le projet répond « à des soucis d'économie et de rentabilité financière ». Le parc de stationnement Henri-Tasso (7e), d'une capacité de 650 places, a pour sa part vu sa délégation de service public annulée au profit du secteur privé.

Sa. M.