Après Nestlé, Saint-Menet veut préserver l'emploi industriel

©2006 20 minutes

— 

Le dossier de l'ex-site Nestlé de Saint-Menet (11e) revient à la préfecture. Demain, une table ronde réunira les collectivités locales, le syndicat CGT et les représentants du groupement de défense du site Nestlé autour de l'avenir des terrains disponibles depuis le départ du groupe agroalimentaire, en janvier.

Après plusieurs mois de lutte syndicale, Net Cacao a finalement été retenue à l'issue d'un appel d'offres pour racheter 7 des 27 hectares du site. « Pour les 20 hectares restant, Vauban Développement, mandaté par Nestlé, n'a pas de projet clair, s'inquiète Daniel Amiot, animateur du Groupement de défense. On parle de vente par lot et il y a toujours le risque d'extension de la zone commerciale voisine. Mais nous voulons absolument préserver la vocation industrielle de ce site. » Le groupement souhaite lancer un appel d'offres pour ces terrains en vue d'y créer « un pôle agroalimentaire en lien avec Net Cacao ».

S. H.