Plus de 500 postes supprimés

— 

La facture est lourde. 514 postes d'enseignants et de personnels administratifs vont être supprimés à la prochaine rentrée dans l'académie d'Aix-Marseille. Le rectorat a détaillé hier cette coupe sévère dans les effectifs : 219 postes dans le premier degré, 285 dans le second degré et 10 dans l'administration. On ne sait pas encore où seront supprimés ces emplois mais le rectorat assure que cet « effort », rendu nécessaire par « la situation économique et la dette publique », sera réalisé « avec le plus grand discernement » et le « maximum d'équité ». L'argument ne convainc pas les syndicats : « On fait fi de la situation du pays », s'étrangle Alain Barlatier de FSU. « Quand une crise intervient, il faut justement investir dans l'avenir, c'est-à-dire dans la jeunesse. Et ne pas se replier sur des économies budgétaires ». Un mot d'ordre de grève nationale est déjà lancé pour le 31 janvier. Un autre mouvement est prévu, dans les Bouches-du-Rhône, le 7 février.