Caselli se place pour les municipales

— 

Il n'y pense pas en se rasant, mais il pense quand même. A l'occasion de la présentation de ses vœux à la presse, Eugène Caselli a évoqué les prochaines échéances électorales que sont la présidentielle et les législatives, mais il s'est aussi aventuré sur le terrain des municipales en 2014. « Le temps des candidatures n'est pas encore venu et de nombreuses options sont ouvertes, a attaqué le président PS de la communauté urbaine de Marseille (MPM). Mais à partir du poste que j'occupe, et compte tenu des engagements et des projets portés par MPM et de mon positionnement politique particulier, vous vous doutez que je ne peux pas me désintéresser du rendez-vous des prochaines élections municipales. » Une déclaration qui intervient deux jours après que le maire de la ville, Jean-Claude Gaudin (UMP), évoquant un éventuel nouveau mandat, ait affirmé vouloir faire attention « à ne pas effectuer non plus le tour de trop ». Eugène Caselli a toutefois tenu à préciser qu'il était « un militant discipliné et si quelqu'un était mieux placé que moi, je lui laisserais la place. »J. C.