MARSEILLE - Plasenzotti pas encore libéré

— 

Une nouvelle nuit d'attente. La décision de remettre en liberté Lisandru Plasenzotti sera finalement prise aujourd'hui. Ce Corse de 22 ans, mis en examen et écroué le 20 novembre à Marseille dans une affaire de cache d'armes sur l'île de Beauté, et qui avait fait une grève de la faim de 44 jours pour clamer son innocence, avait pourtant rendez-vous hier au tribunal de grande instance pour savoir s'il pouvait retrouver sa liberté. Mais le juge a décidé de mettre la réponse en délibéré à la chambre d'instruction qui doit trancher aujourd'hui. « Je suis très déçu, souffle Jean-Toussaint Plasenzotti, présent hier devant le tribunal avec famille et amis. Je comptais avoir mon fils dès ce soir. Mais je reste confiant et on espère le voir dès mercredi. » En attendant, le jeune homme, qui a perdu 20 kg durant sa grève de la faim, est retourné à l'hôpital nord escorté par la police où il est surveillé depuis le 3 janvier.J. C.