MARSEILLE - La pollution, c'est simple comme un coup de fil

— 

De la pollution plein le répertoire. L'association Ecoforum a organisé hier devant la faculté de médecine de la Timone (10e) une opération pour sensibiliser les jeunes aux risques liées à l'utilisation de téléphone portable. Près de 400 étudiants ont ainsi pu mesurer, grâce à un appareil homologué, la pollution électromagnétique générée par leur mobile. Avec des résultats parfois étonnants, car selon la marque ou le modèle, l'exposition est très variable : de 0,2 à 20 volts par mètre. « Nous souhaitons que le débit d'absorption spécifique (DAS) des portables soit plus lisible, explique Marie-Anne Le Meur, porte-parole d'Ecoforum. Et l'Etat doit mettre en place des brochures pour que les utilisateurs de mobiles soient conscients des dangers qu'ils encourent lors d'utilisation prolongée. »