MARSEILLE - Les quartiers nord demandent davantage de policiers

— 

Plus de sécurité pour les quartiers Nord. Le député socialiste des Bouches-du-Rhône Henri Jibrayel a organisé hier une réunion d'urgence pour lutter contre les violences qui sévissent actuellement dans les 15e et 16e arrondissements de Marseille. L'élu PS, accompagné des comités d'intérêts de quartiers et d'association, a interpellé le préfet de police Alain Gardère pour lui demander de mettre en place des dispositifs pour lutter contre l'insécurité. « Il y a eu un grand déploiement des forces de l'ordre dans le centre-ville avec de bons résultats, mais les quartiers nord sont à l'abandon, affirme Henri Jibrayel. Depuis quelques années, la présence policière a disparu ici, alors que si le préfet mettait plus d'effectifs sur certaines places emblématiques et que les CRS patrouillaient plus profondément dans les quartiers, la situation s'améliorerait. Mais l'Etat lui en donnera-t-il les moyens ? »J. C.