Une année Dans le viseur

Amandine Rancoule

— 

Les salariés de l'usine de Fralib risquent de vivre une année agitée.
Les salariés de l'usine de Fralib risquent de vivre une année agitée. — F.PENNANT / 20MINUTESF.PENNANT / 20 MINUTESP.MAGNIEN / 20 MINUTES

L'année 2012 s'annonce chargée. 20 Minutes a fait une sélection, des grands dossiers prévus cette année, dans différents domaines.

1 Des industries inquiètes

pour leur avenir
Après l'annonce de la cession des activités vinyliques d'Arkéma à un gestionnaire de fonds américain, les salariés de Fos-sur-Mer et Lavera du chimiste français restent inquiets pour leur entreprise. De son côté, le groupe LyondellBasell de Berre a annoncé fin septembre sa décision de fermer la raffinerie pour se concentrer sur les activités pétrochimiques, faute d'avoir trouvé un repreneur depuis la mise en vente en mai. Après deux semaines de grève, les salariés ont obtenu une procédure d'arrêt des installations censée permettre un redémarrage. Les offres de rachat sont toujours examinées, selon un porte-parole de la société. Le ministère de l'Industrie a demandé au groupe de présenter un programme d'investissements pour assurer la pérennité de l'activité.
2 La ville se mouille pour

le Forum mondial de l'eau
Du 12 au 17 mars, le 6e Forum mondial de l'eau se tient au Parc Chanot (8e). Organisée tous les trois ans depuis 1997, la manifestation a pour but de trouver des solutions concrètes et de parvenir à des engagements pour la cause de l'eau. Plus de 25 000 personnes sont attendues.
Du 14 au 17 mars, les Docks des Suds accueillent le forum alternatif mondial de l'eau. Cette alternative à l'événement officiel prône en faveur d'une gestion écologique et démocratique de l'eau.

3 L'Eléphant va soigner

sa défense
Le groupe Unilever a annoncé en septembre 2010 la fermeture de l'usine Fralib de Gémenos, le seul site de l'Hexagone à fabriquer les thés Lipton et infusions Elephant. Après deux décisions de justice annulant le plan social du géant néerlandais, les salariés de l'usine attendent toujours de reprendre le travail (lire aussi p. 2). Le site créé dans les années 1930, emploie 182 salariés.

4 Les changements vont

bon train pour les transports
Les navettes maritimes entre le Vieux-Port et la Pointe Rouge vont être testées à partir de mars. L'expérience sera menée pour six mois. Gratuit pour les abonnés RTM, le prix a été fixé à 2,50 € l'aller. Sur terre, les travaux d'aménagement du bus à haut niveau de service (BHNS) débutent. Les premiers véhicules devraient circuler vers Luminy et les quartiers Nord l'année prochaine, où est aussi prévu le début des travaux du tramway Canebière-Castellane pour une mise en service début 2015. Concernant la LGV, la phase 2 devrait être entamée cette année. Jusqu'en 2014, le programme de l'opération (aménagements de la ligne existante, gares nouvelles, etc.) devrait être soumis à l'enquête d'utilité publique. A l'horizon 2023, la ligne doit ramener Paris à 4 heures de Nice, contre près de 5 h 40 actuellement.
5 La culture va être en haut

de l'affiche
L'équipe de Marseille Provence 2013 doit dévoiler le préprogramme de l'événement le 12 janvier. Côté bâtiments, plusieurs chantiers de rénovation ou de construction ont déjà été lancés (parc Longchamp, Mucem, Pharo...). Travaux toujours, d'ici à la fin de l'année, le chantier du complexe cinématographique sur la Canebière, va débuter. Au total, 12 salles, un MK2 qui pourra accueillir 1 300 personnes et coûtera entre 15 et 18 millions d'euros, sont prévus. Le MK2 sera édifié devant le Square Léon-Blum, à la place de la mairie des 1er et 7e.

6 Des législatives épineuses

pour le Parti socialiste
Les élections législatives se déroulent les 10 et 17 juin. Seul le PS a présenté ses candidats, en accord avec Europe Ecologie - les Verts Mais dans les Bouches-du-Rhône, les deux formations ne sont pas parvenues à s'entendre.et EELV menace de présenter une douzaine de candidats. Le département compte 15 circonscriptions. Autre épine dans le pied du PS, Jean-Noël Guérini. L'homme fort de la fédération locale, mis en examen dans une affaire de marchés publics présumés frauduleux, a repris les rênes du département. Selon une information du Nouvel observateur publiée en décembre, une majorité de conseillers généraux socialistes (17 sur 30) essayeraient de trouver une solution pour obtenir sa démission, avec la promesse de sa reconduction comme sénateur des Bouches-du-Rhône en 2014. « Si la justice l'a lavé de tout soupçon », précise l'hebdomadaire. Aubry et Hollande seraient au courant de ces négociations.

éducation

Les trois facultés d'Aix-Marseille fusionnent en une seule entité, regroupant 70 000 étudiants et 7 700 personnels, pour 650 millions d'euros de budget. Yvon Berland, médecin réputé de l'assitance pubique des hopitaux de marseille devrait prendre sa tête demain. L'université unique Aix-Marseille est désormais le premier pôle universitaire de l'Hexagone.