Accusé de racket, Jacky Le Mat revient au tribunal

©2006 20 minutes

— 

Considéré comme le dernier parrain de la pègre marseillaise malgré son casier judiciaire vierge, Jacques Imbert, dit « Jacky Le Mat », 76 ans, doit comparaître à partir d'aujourd'hui devant le tribunal de Marseille pour répondre d'association de malfaiteurs et d'extorsions de fonds commises en 1992 et 1993 contre des établissements de nuits de Paris et Marseille. Selon l'accusation, des enveloppes contenant les sommes extorquées transitaient par Jacky Le Mat grâce à son ami Francis Le Belge. Le Mat est également accusé d'extorsions de fonds en lien avec des versements de 540 000 euros effectués par un marchand de biens parisien aux Chantiers navals du Frioul, une entreprise marseillaise reprise par Jacky Le Mat. En avril 2005, il avait été relaxé en appel d'une condamnation de quatre ans de prison ferme pour un projet avorté de trafic de cigarettes.