Démantèlement d'une escroquerie aux alloc'

©2006 20 minutes

— 

Quatre personnes ont été interpellées et placées en garde à vue à Marseille dans le cadre d'une enquête sur un réseau d'escroquerie aux allocations, a-t-on appris hier de source judiciaire. Les arrestations ont eu lieu tôt dans la matinée à Belsunce (1er), dans deux hôtels meublés de la rue des Dominicaines et de la rue des Petites-Maries. Les gérants figurent parmi les personnes interpellées. Selon les premiers éléments de l'enquête, le réseau utilisait de fausses domiciliations pour percevoir des allocations retraites et des versements de sécurité sociale. Les perquisitions auraient permis de découvrir des fiches prouvant la domiciliation de centaines de personnes dans un hôtel ne disposant que d'une dizaine de chambres. Le préjudice total s'élèverait à 4 millions d'euros. L'enquête, confiée à la brigade financière du SRPJ de Marseille, aurait été lancée après la plainte d'une des caisses d'allocations de Marseille. Contactées hier, des caisses d'allocations marseillaises disent « avoir entendu parler de l'affaire», aucune ne confirme toutefois avoir déposé de plainte.

O. C. et F. L.