Marseille

Bataille pour une poignéede circonscriptions

politique Le PS et EELV se déchirent dans les Bouches-du-Rhône

Le bras-de-fer se poursuit entre les écologistes et les socialistes. Ce week-end, le conseil fédéral d'Europe-Ecologie/Les Verts (EELV) a ratifié l'accord législatif avec le Parti socialiste (PS) qui doit lui permettre d'obtenir un groupe à l'Assemblée nationale, c'est-à-dire 15 députés. Tout est dans l'ordre. Sauf dans les Bouches-du-Rhône. Dans ce département, les deux formations ne sont pas parvenues à s'entendre. Les discussions vont se poursuivre jusqu'à la fin janvier, mais EELV menace de présenter une douzaine de candidats.

Zéribi contre Jibrayel
En novembre, les deux partis avaient convenu de réserver trois circonscriptions aux écologistes. Ces derniers souhaitaient la 11e ou la 14e, dans le pays d'Aix, et deux autres dans le centre de Marseille (la 1ère et la 5e). Sauf qu'à la place, le PS leur a proposé la 6e, la 8e et la 10e circonscription. « La première, celle de Guy Teissier, est imprenable. Quant à la troisième, celle de Gardanne, elle est peut-être gagnable mais on se présenterait devant un candidat du Front de Gauche », fulmine Sébastien Barles, porte-parole d'Europe-Ecologie-Les Verts. Tout en continuant de « tendre la main » à leur partenaire, les écologistes ont donc tapé du poing sur la table. Sous la pression, les socialistes se disent prêts aujourd'hui à lâcher du lest, et à céder leur place dans la 9e circonscription, celle d'Aubagne. Mais pas question d'aller plus loin : « Si Europe-Ecologie présente un candidat dans chaque circonscription, la question se posera aussi pour le Parti socialiste », prévient Jean-David Ciot, premier secrétaire fédéral. Karim Zéribi, lui, n'a pas attendu que les deux formations se mettent d'accord pour commencer sa campagne. Candidat dans la 4e circonscription en 2007, il avait obtenu 11 % des suffrages exprimés. Partant sous l'étiquette EELV, il se présentera en 2012 dans la 7e circonscription. Face à lui : le socialiste Henri Jibrayel. De quoi réchauffer les relations entre les deux partis.

mode d'emploi

Les prochaines élections législatives se dérouleront les 10 et 17 juin prochains. Ce scrutin est marqué par l'élection pour la première foisde députés par les Français de l'étranger et par un redécoupageélectoral pour tenir compte des évolutions démographiques.Les Bouches-du-Rhône comptent 15 circonscriptions.Pour l'instant, seul le Parti socialiste a présenté ses candidats.