L'académie très impactée

amandine rancoule

— 

Dans le premier degré, l'académie a perdu 10% de ses profs en huit ans.
Dans le premier degré, l'académie a perdu 10% de ses profs en huit ans. — P.MAGNIEN / 20 MINUTES

Dans le haut du tableau. Selon un article du journal Le Monde paru hier, le ministère a annoncé la suppression de 504 postes dans l'Education nationale pour l'académie d'Aix-Marseille, à la rentrée 2012. La plus forte suppression après Versailles et Créteil, avec 219 postes en moins dans le premier degré et 285 dans le second.

«Sous dotation chronique»
« Une nouvelle fois, malgré la sous-dotation chronique de notre académie, notre tribut au dogme du non-remplacement d'un fonctionnaire sur deux partant à la retraire est lourd, souligne Alain Barlatier, responsable syndical SNES. Dans le second degré, on supprime un poste de professeur pour environ neuf élèves scolarisés de moins, alors qu'il y a plus de 25 élèves par classe en moyenne, selon la baisse des effectifs d'élèves prévue par le Recteur ». D'après lui, dans le premier degré, le rectorat prévoit en 2012 une hausse des effectifs d'une centaine d'élèves. De 2003 à 2011, l'académie a perdu 10 % de ses effectifs de professeurs contre 6,5 % des effectifs d'élèves dans le premier degré, précise la FSU. Les syndicats sont déterminés à poursuivre leurs actions contre les suppressions de postes et le projet d'évaluation, contre lequel ils ont déjà manifesté jeudi dernier.

réunion

Des assemblées générales sont prévues le 4 janvier dans les établissements scolaires. Les syndicats pourraient appeler à la grève à la fin du mois prochain.