Les salariés de la SNCM votent sur le plan de reprise

©2006 20 minutes

— 

Dernier jour de vote à la SNCM. Depuis vendredi, les 2 200 salariés de la compagnie publique sont appelés à voter sur le plan de relance proposé par les repreneurs privés Butler et Véolia Transports. Le plan prévoit des économies de 20 millions d'euros de masse salariale avec la suppression de 400 postes sans licenciement sec. Butler et Véolia ont prévenu qu'ils participeraient à la reprise de la SNCM seulement si le personnel soutenait leur plan.Vendredi, l'assemblée des actionnaires de la SNCM a entériné le projet de privatisation. L'Etat doit injecter 177 millions d'euros dans la compagnie, notamment pour la recapitaliser et apurer ses dettes. La privatisation devrait être réalisée « fin mai début juin », d'après le PDG de la SNCM. Selon les termes de l'accord négocié l'automne dernier, l'Etat devrait garder 25 % du capital, contre 38 % à Butler, 28 % à Véolia Transport et 9 % aux salariés. Le dépouillement du vote des salariés commencera demain.