Pénurie de bureaux à l'horizon

©2006 20 minutes

— 

L'agglomération d'Aix-Marseille confirme son rang de 2e pôle tertiaire provincial, après Lyon, avec 130 000 m2 commercialisés en 2005 (+10 %). « Ce sera difficile de faire aussi bien en 2006, prévient Pascal Schori, président de la commission bureaux de l'OIP. Les stocks sont faibles pour les dix-huit mois à venir. Euroméditerranée, opérateur phare, ne propose rien jusqu'en 2008, date où Euromed Center devrait sortir de terre. » Un problème qui affectera surtout les entreprises en quête de grandes surfaces, rares dans l'ancien. Le secteur industriel, déjà victime de la crise du logement, devrait être particulièrement touché. « Il faudrait une politique volontariste dans un périmètre de 5 à 10 km autour de Marseille, analyse Pascal Schori. Les gens doivent pouvoir se loger... mais aussi travailler. »

B. M.