L'équipe du Sdis 13 s'entraine depuis 3 mois pour le marathon de New York.
L'équipe du Sdis 13 s'entraine depuis 3 mois pour le marathon de New York. — P.MAGNIEN / 20 MINUTES

Marseille

Les sapeurs pompiers au trot

Initiative Le Sdis 13 au marathon de New York

J-10 avant le top départ. Sept pompiers des Pennes-Mirabeau et de Septèmes-les-Vallons vont participer le 6 novembre au marathon de New York (42,195 km). Une manière de rendre hommage aux hommes du feu décédés dans les attentats du 11-Septembre. « On a vu les images : les pompiers entraient dans les décombres pour sauver des gens et on savait que certains ne ressortiraient pas, explique le colonel Luc Jorda, le directeur départemental du Sdis 13. Que nos pompiers participent à ce marathon est une manière de leur rendre hommage ».

«Le plus dur est le 30e km »
L'équipe du Sdis 13, seule équipe de sapeurs de France à participer au marathon, devrait déposer une plaque commémorative au Ground Zéro. « On s'est lancé le défi il y a un an et demi autour d'un café à la caserne, raconte Jean-Christophe Richez, 36 ans et sept marathons à son actif. On voulait cumuler le sport à une noble cause », ajoute-t-il. Ce week-end, le sapeur pompier fera « tranquillement » le semi-marathon Marseille-Cassis (20 km), en « 2 h 15 au lieu de 1h16 d'habitude ». De son côté, pour Michel Grand, un équipier, ce sera plutôt repos. « Il est conseillé de se reposer avant le marathon, glisse-t-il, un peu stressé. Je sais que ça va être dur parce que je n'ai jamais fait de marathon et que je ne suis pas taillé pour ». En courant, il pensera à ses amis, sa famille et aux pompiers décédés. « Il paraît que le plus dur, c'est au 30e kilomètre, quand le corps ne contient plus de glucides, et les derniers 195 mètres. Mais je me dirai : “toi tu continues à vivre puisque tu cours, tandis que tes collègues de New York sont morts”». Les Français comptent bien ramener quelques-uns de leurs homologues New Yorkais avec lesquels ils aimeraient courir, en famille, le Marseille-Cassis de l'année prochaine.