MARSEILLE - Une expulsion musclée

— 

Les forces de l'ordre n'ont cette fois pas fait le voyage pour rien. Alors qu'elles avaient dû battre en retraite lundi face à un comité de soutien imposant, elles ont fini par expulser hier à 6h une famille tsigane, qui logeait depuis 25 ans sur un terrain proche du boulevard Hecker (11e). Appuyée par le renfort de six cars de CRS, les policiers n'ont pas hésité à utiliser la force pour évacuer ce couple et ses quatre enfants, de nouveau accompagnés par un comité de soutien, qui s'étaient sédentarisés sur ce terrain appartenant à la ville de Marseille. « Ça a été d'une violence inouïe, s'emporte Caroline Godard de la LDH 13. Les policiers nous ont bousculés puis nous ont gazés. » Résultats : le père de famille a fait un malaise et une personne a été blessée au visage par des éclats de verre. Ce couple issu des gens du voyage avait auparavant refusé trois propositions de relogement faites par la ville qu'ils avaient jugé inadaptées.J. C.