Règlements de compte : des éléments pour la piste corse

©2006 20 minutes

— 

La piste corse semble se confirmer dans l'enquête sur les règlements de compte à Marseille, qui ont fait cinq morts en trois jours, début avril. Selon le quotidien Le Monde daté du 18 avril, les enquêteurs auraient identifié l'un des membres du commando qui a abattu Farid Berrhama le 4 avril, dans la brasserie des Marronniers (13e). L'homme, blessé lors de la fusillade, aurait été hospitalisé à la clinique Clairval sous le nom de Patrick Siméoni. Un pseudo, confirmait hier une source policière. Le sang de cet homme, retrouvé près du bar des Marroniers, correspondait à celui prélevé sur l'homme hospitalisé, a confirmé une source proche de l'enquête. « On a identifié le sang d'une personne dont on peut penser qu'il appartient à l'un des agresseurs. Mais nous ne sommes pas sûrs de l'état civil de cette personne », indiquait hier une source judiciaire. Selon Le Monde, les noms de deux frères d'origine corse, soupçonnés d'appartenir au commando qui a participé à la même fusillade, « sont également entre les mains des policiers ».