Le Mémorial du camp des Milles ouvert en 2012

— 

Une convention de gestion permettant à la Fondation du camp des Milles de restaurer la salle des peintures murales a été signée hier avec l'État. Une aide financière de 200 000 € a aussi été attribuée, lors d'une visite de Marc Laffineur, le secrétaire d'état auprès du ministre de la défense et des anciens combattants. L'ancien réfectoire des gardiens du camp où des graffitis, inscriptions, peintures… ont été réalisées par les internés, pourra ainsi être intégré au circuit de visite du Mémorial dont l'ouverture au public est prévue au printemps 2012. « Il nous revient de multiplier les initiatives innovantes afin de faire vivre la mémoire auprès d'un jeune public : la réhabilitation du camp des Milles est à cet égard exemplaire », a jugé Marc Laffineur. Entre 1939 et 1942, 10 000 personnes ont été internées au camp des Milles, seul grand camp d'internement et de déportation français encore préservé.