Le dauphin a de quoi flipper dans la région

— 

Série noire dans la grande bleue. Le parquet de Marseille a ouvert une enquête hier après la découverte, par 58 m de fond, des cadavres de trois dauphins lestés par la queue à un bloc de béton, a-t-on appris de source judiciaire. Les plongeurs de la gendarmerie maritime, en charge de l'enquête, devaient récupérer hier après-midi les corps des trois mammifères pour les autopsier. Les cadavres des animaux ont été découverts lundi par deux monitrices d'un centre de plongée qui effectuaient une descente au large de la calanque de Morgiou, entre Marseille et Cassis, au cœur du futur parc national des calanques. Ils étaient attachés par une corde à un bloc de béton et reposaient à une soixantaine de mètres de profondeur. Une source proche de l'enquête explique que les mammifères ont pu être pris dans les mailles des filets de pêcheurs qui ont préféré s'en débarrasser pour ne pas avoir à justifier leur mort lors de leur retour au port, l'espèce étant protégée depuis 1970.