MARSEILLE - Polémique autour d'ateliers d'arts plastiques

— 

Excédés. Un collectif de parents d'élèves dénonce dans un courrier au maire la baisse des crédits affectés aux ateliers d'arts plastiques organisés par l'école des Beaux-Arts (ESBAM). « Beaucoup d'enfants veulent participer à ces cours car ce sont des ateliers de qualité, explique un parent d'élève. Mais on nous a expliqué en juin qu'un poste d'enseignant allait être supprimé à la rentrée faute de moyens et donc que les places allaient être limitées dans le centre-ville au cours lieutaud ». « C'est impossible car les budgets sont alloués de janvier à janvier, répond Anne-Marie D'Estienne d'Orves, élue chargée de l'ESBAM. Les ateliers vont reprendre en octobre et les parents pourront inscrire leurs élèves normalement. Le professeur manquant est en fait en maladie mais le nombre de places est le même  ». Dans l'attente d'une réponse de la mairie, les parents ont lancé une pétition.