Granié se pourvoit en cassation

— 

Bernard Granié (PS).
Bernard Granié (PS). — TSCHAEN/SIPA

La cour d'appel d'Aix-en-Provence a condamné hier Bernard Granié (PS), le président du San (syndicat d'agglomération nouvelle) Ouest Provence à deux ans de prison ferme, cinq ans d'inéligibilité et 100 000 euros d'amende pour des faits de favoritisme et de corruption passive. « Je prends acte de la confirmation par la cour d'appel de ma condamnation et je ne critiquerai pas la décision rendue, même si elle semble avoir ignoré mes arguments, a-t-il réagi hier. J'ai immédiatement chargé mes avocats d'un pourvoi en cassation. J'attends avec confiance que la Cour de cassation sanctionne cette curieuse procédure qui a été organisée sur la seule foi de déclarations mensongères et intéressées ». Un recours suspensif de toutes les peines.
En première instance, en janvier 2010, l'adjoint à l'urbanisme de la mairie de Fos-sur-Mer, avait été condamné à un an de prison ferme pour avoir perçu 300 000 euros d'une société de traitement des déchets à laquelle il a fourni des informations confidentielles relatives à un marché public.A. R.