L'OM tacle les intermédiaires mais blanchit ses dirigeants

©2006 20 minutes

— 

Le club avait assuré « n'avoir aucun état d'âme » en tant que partie civile au procès des transferts. A l'arrivée, l'OM a chargé les agents de joueurs et son ex-entraîneur Rolland Courbis, leur demandant un total de 3,1 millions de dommages et intérêts. L'OM n'a en revanche rien demandé contre son actionnaire principal Robert Louis-Dreyfus, ni contre les ex-présidents délégués, Jean-Michel Roussier et Yves Marchand.