Marseille fait le plein pour la manif anti-CPE

©2006 20 minutes

— 

Quelque 130 000 personnes selon les organisateurs, 10 000 selon la police, ont défilé dans une ambiance bon enfant, samedi à Marseille, pour exiger le retrait du contrat première embauche (CPE). Inscrit sur la banderole de tête, portée par un représentant de chaque confédération, un seul mot d'ordre rythmait le long cortège : « retrait du CPE ».

En tête, des lycéens couverts de badges, bondissaient dans une ambiance festive. Les étudiants et les syndicats des salariés suivaient derrière. La manifestation s'est dispersée dans le calme vers 17 h. Six jeunes ont toutefois été interpellés à la suite de heurts avec des policiers. De sources policières, des petits groupes de militants anarchistes et d'extrême gauche ont tenté de mettre le feu à la porte de la mairie et d'arracher un drapeau tricolore. Ils ont tous été relâchés dans la soirée de samedi ou hier.

Lire aussi pages 4-5