Christian Iacono a été remis en liberté

— 

Christian Iacono, l'ex maire de Vence condamné au mois de février dernier à neuf ans de prison pour le viol de son petit-fils, a été remis en liberté hier après-midi et placé sous contrôle judiciaire. Le mois dernier, Gabriel, son petit-fils qui l'accusait de viol depuis 11 ans, s'est rétracté. « C'est une infinie satisfaction mais la marche vers l'innocence n'est pas finie », a reconnu hier Gérard Baudoux, un des avocats de Christian Iacono. Après sa condamnation en appel, l'homme âgé de 76 ans, s'était pourvu en cassation. Si l'instance judiciaire casse l'arrêt d'assises de la cour d'appel, un nouveau procès aura lieu. Dans le cas contraire, la défense de l'ex maire de Vence pourrait réclamer un procès en révision. « C'est l'innocence et la vérité qui doivent l'emporter, mais on est sur le bon chemin. Maintenant, j'y crois… », a glissé hier Christian Iacono à la sortie de la maison d'arrêt de Grasse.À Nice, A.S.