Antarès y voit plus clair

©2006 20 minutes

— 

Les yeux d'Antarès sont prêts à fonctionner.

Les premiers capteurs de ce télescope sous-marin ont été installés hier au large de l'île de Porquerolles (Var), a annoncé le Centre de physique des particules de Marseille (CPPM).

Ils ont été déployés par 2 400 mètres de fond, accrochés à une ligne en position verticale de 450 mètres.

Objectif : capter le sillage lumineux des « muons », des particules cosmiques indétectables avec un télescope ordinaire.

Tablant sur dix rencontres par an avec les particules, les chercheurs espèrent reconstituer le voyage qu'elles ont effectué.

D'ici à 2007, ce sont 900 capteurs au total qui seront installés.

Le but ultime est de traquer les mystères du Big Bang.

M. G. .