Les agents veulent plus d'effectifs

maïram guissé

— 

Le bureau d'Arenc (15e) est fermé jusqu'au mois d'août à cause de travaux.
Le bureau d'Arenc (15e) est fermé jusqu'au mois d'août à cause de travaux. — P.MAGNIEN / 20 MINUTES

Ils en ont ras-le-bol et le font savoir. La grogne monte chez certains agents de la poste. Depuis deux semaines, trois bureaux : Arenc (15e), National (3e) et celui de la Porte d'Aix (1er) sont fermés au public jusqu'au mois d'août. « Le problème, c'est que ces trois établissements sont situés dans une zone géographique rapprochée et qu'ils accueillent chaque jour environ 800 clients », détaille Vincent Charbeaux, guichetier et représentant syndical Sud PTT.

Continuité du dispositif
Conséquence : « Tous les gens affluent vers les bureaux de poste avoisinants, à Camille Pelletan (3e), Saint-Charles (1er) et Colbert (2e), alors que ces points d'accueils reçoivent déjà beaucoup de monde », assure le syndicaliste. Pour la direction, la question ne se pose pas en ces termes. « Nous réalisons des travaux de réfection dans tous nos bureaux depuis 2006, indique la poste. À chaque fois nous procédons de la même manière. Nous avons un dispositif adapté », se défend la direction. Le personnel dont les bureaux sont fermés est effectivement redéployé dans les bureaux de proximité. « Cela nous permet d'absorber l'afflux. Nous assurons une continuité dans le service », assure la direction. Une position que ne partage pas Vincent Charbeaux. « Dans la réalité, ça ne se passe pas comme ça. La semaine dernière, à Camille Pelletan, il y avait plus d'une heure d'attente et environ 80 personnes dans la salle de permanence. C'est ce genre de situation qui pousse à des incivilités », s'inquiète Vincent Charbeaux. Le syndicat Sud Ptt demande à être reçu par la direction. « Nous voulons que notre situation soit prise en compte, que des horaires supplémentaires soient aménagés et les effectifs soient renforcés », détaille le syndicat.