Brigitte Bardot, au secours de chèvres

— 

Une soixantaine de chèvres sauvages sèment la pagaille dans le massif de la Nerthe en bordure de Marseille. Le préfet a pris un arrêté pour que ces bêtes soient abattues. Elles présenteraient un risque sanitaire pour les troupeaux domestiqués en plus des dégâts qu'elles provoquent aux cultures.
Mais, c'était sans compter l'intervention de la fondation de défense des animaux Brigitte Bardot (BB). « Nous trouvons cette décision grotesque », réagit Christophe Marie, le porte-parole. Pour BB, hors de question « d'exterminer » ces biquettes. Depuis hier, le préfet est en discussion avec la fondation qui s'est proposée de recueillir ces chèvres. « L'idée est de trouver une réponse qui soit satisfaisante pour tous », insiste le porte-parole. Le préfet met néanmoins en garde la fondation : « Si aucune solution ne peut être trouvée dans les délais et conditions compatibles avec le maintien et la sécurité de la zone géographique concernée, il sera procédé à l'abattage des bêtes ».M. G.