La RTM revoit ses tarifs à la hausse

©2006 20 minutes

— 

 
  — 20 Minutes

La RTM va augmenter ses tarifs de 3 % en moyenne au mois de mai. La nouvelle grille de tarifs a été proposée mardi au dernier conseil d'administration de la RTM, et devrait être avalisée fin mars lors d'un vote à la communauté urbaine de Marseille (CUM), autorité organisatrice des transports sur l'agglomération. La RTM justifie cette hausse par la montée du prix du gazole : « Cela représente un surcoût de 1,8 million d'euros en 2005, explique Marc Girardot, directeur général de la RTM. Nous nous sommes groupés avec les transports des Bouches-du-Rhône pour des achats communs de gazole, mais l'économie est marginale. » La RTM et la CUM ont préféré « répercuter cette hausse sur le voyageur plutôt que sur le contribuable », en ne faisant pas payer le surcoût par la CUM. Selon celle-ci, cette hausse de tarifs – qui concerne essentiellement les tickets à l'unité – serait « la solution la moins douloureuse, puisqu'elle touche surtout les usagers irréguliers ».

A gauche, en s'appuyant sur le rapport de la chambre régionale des comptes, on pointe la responsabilité de la majorité UMP-UDF de la CUM. Les difficultés financières de la CUM se répercutant sur la RTM. « J'ai voté pour cette hausse, explique Francis Allouch (PS), membre du conseil d'administration de la RTM. Il y a un moment où il faut reconnaître qu'on a des difficultés financières et agir en conséquence. » Elu lui aussi au conseil d'aministration, Robert Bret (PC) s'interroge : « Les subventions de la ville et de la CUM pour financer les réductions aux élèves, étudiants et apprentis sont en baisse de 3,1 millions en 2005. Où est la logique ? »

Frédéric Legrand

En mai, les tickets solos passeront de 1,60 à 1,70 E (+ 7%), la carte mensuelle à 41 E (+ 2,5%), l'abonnement annuel moins de 26 ans à 240 E (+ 4%). Le ticket 24 h et l'abonnement annuel plus de 26 ans restent inchangés.