Bernard Granié à nouveau jugé

— 

Bernard Granié.
Bernard Granié. — TSCHAEN/SIPA

Trois ans de prison et 150 000 euros d'amende ont été requis hier à l'encontre de Bernard Granié, président (PS) du syndicat d'agglomération nouvelle Ouest-Provence. L'élu comparaissait devant la cour d'appel après sa condamnation le 20 janvier 2010 à un an de prison ferme, et 100 000 euros d'amende par le tribunal correctionnel d'Aix. L'ancien maire de Fos est soupçonné d'avoir perçu entre 2003 et 2006, 300 000 euros en liquide de la société Provence Recyclage en échange d'informations sur un marché des déchets attribué par le SAN Ouest Provence. En 2005, une enquête de la répression des fraudes sur des marchés relatifs aux déchets attribués en Paca et Languedoc Roussillon avait conclu à des « présomptions d'entente illicite », lors d'appels d'offres lancés en 2003 et 2004 notamment par Marseille Provence Métropole et la communauté du Pays d'Aix. La justice avait alors autorisé des inspections dans une douzaine d'entreprises, dont Provence Recyclage, « Il n'y a pas eu de corruption », clamait hier Bernard Granié au micro de France 3. Il n'a pas été prouvé que de l'argent est sorti des caisses » de Provence Recyclage, a-t-il indiqué. Le jugement a été placé en délibéré au 7 septembre.L.B