Le vallon dol fait peau neuve

Maïram Guissé

— 

Le réservoir du Vallon Dol, contenant habituellement 3 millions de m2 d'eau, est vide depuis mi-février. Des travaux de rénovation sont en cours.
Le réservoir du Vallon Dol, contenant habituellement 3 millions de m2 d'eau, est vide depuis mi-février. Des travaux de rénovation sont en cours. — P.Magnien / 20 minutes

Impressionnant. Le réservoir du Vallon Dol, niché dans le quartier de l'Étoile, offrant ainsi une vue imprenable sur la cité phocéenne, est vide. Un événement qui ne se produit qu'une seule fois par décennie. Habituellement, cette réserve d'eau d'une surface de 17 hectares, qui alimente notamment Marseille et Aix-en-Provence, contient 3 millions de m³ d'eau, soit deux fois la capacité du Vieux-Port.

Un chantier à 1,6 million d'euros
La raison de ce « néant » ? « Des travaux de rénovation, explique Sébastien Cauchy, chef de projet et ingénieur. L'ouvrage date d'une quarantaine d'années. Pour assurer la sécurité durable de la desserte en eau de la ville de Marseille, il fallait entreprendre un chantier sur l'étanchéité du réservoir et de la tour de prise », précise-t-il. Une grosse opération de rénovation est également lancée sur les équipements hydromécaniques. « Cela concerne principalement les vannes de la tour [de prise] qui servent à prélever l'eau du réservoir pour l'amener jusqu'au centre de production d'eau potable de la SEM [Société des eaux de Marseille, situé en contrebas du Vallon Dol], ou à permettre la vidange du réservoir », détaille Sébastien Cauchy. La réserve d'eau a donc dû être vidée, mi-février. Trois semaines ont été nécessaires pour cette opération délicate durant laquelle deux tonnes de poissons ont été retirées puis confiés à la fédération de pêche. Pendant la durée du chantier, les Marseillais n'ont pas à craindre de manquer d'eau potable. Et pour cause : La société du canal de Provence utilise un « by-pass » qui contourne le réservoir vide pour alimenter directement le centre de production de la SEM.
« Nous sommes dans une opération de totale transparence », insiste la société du canal de Provence. Les travaux devraient s'achever à la fin du mois d'avril. Il faudra encore deux semaines pour remplir le réservoir du Vallon Dol. Le coût total de ce chantier s'élève à 1,6 million d'euros. Une opération cofinancée par Marseille Provence métropole (MPM) et la société du canal de Provence.