Payet condamné à cinq ans de prison

— 

Le « roi de l'évasion » Pascal Payet a été condamné vendredi, en appel, à cinq ans de prison par la cour d'assises des Bouches-du-Rhône, pour s'être fait la belle en juillet 2007 de la prison de Grasse. Un verdict clément puisque l'avocat général, Marc Gouton, avait requis douze ans de prison. Pour maître Luc Febrarro, l'avocat de Pascal Payet, « ce verdict a su exprimer de l'humanité », envers son client. « Ce n'est pas une condamnation laxiste, mais juste, insiste-t-il. La cour d'assises n'a pas suivi cette politique d'élimination qui était préconisée par le ministère public. On veut donner à Pascal Payet les moyens de sortir par la grande porte. »
Alain Armato, considéré comme l'instigateur de cette fuite a écopé de la peine la plus lourde : neuf ans de prison, contre quinze années requises par Marc Gouton. Le 14 juillet 2007, les malfaiteurs avaient détourné un hélicoptère pour « libérer » Pascal Payet, braqueur multirécidiviste. Il avait été arrêté deux mois plus tard en Espagne.M.G.