Pièces auto pas très réglos

©2006 20 minutes

— 

Près de 2 500 pièces détachées automobiles contrefaites ont été saisies par les agents des douanes et de la répression des fraudes dans trois sociétés de Vedène (Vaucluse) et Marseille

Selon le communiqué des douanes publié hier, ces pièces, qui « ne répondent pas aux normes de sécurité requises et représentent un réel danger en matière de sécurité routière », contrefont des produits de grands constructeurs français (clignotants, pare-chocs, rétroviseurs

)

Elles provenaient de fournisseurs espagnols et néerlandais, mais sont probablement d'origine asiatique, précisent les douanes

La totalité de ces contrefaçons représente une valeur commerciale estimée à 132 000 e

S H