un repreneur possible pour le centre

amandine rancoule

— 

En hiver, le centre de la Madrague héberge environ 320 personnes sans domicile fixe par jour.
En hiver, le centre de la Madrague héberge environ 320 personnes sans domicile fixe par jour. — P.MAGNIEN / 20 MINUTES

Un repreneur pour assurer la continuité de l'ouverture de l'U+nité d'hébergement d'urgence (UHU) de la Madrague (15e), devrait être désigné aujourd'hui ou demain par le tribunal de commerce de Marseille. En l'absence de son directeur hier, le personnel de l'UHU n'a pas souhaité faire de commentaires.

Un important déficit
L'agence immobilière à caractère social (AICS), chargée par la ville de Marseille et l'État de gérer le centre d'accueil de SDF de la cité phocéenne, a déposé le bilan le mois dernier. En novembre 2008, elle obtient la concession de gestion de l'UHU pour un budget de 2,8 millions d'euros, apporté à part égale entre la ville et l'État. Quelques mois après, les comptes de l'agence affichent un déficit de 160 000 € pour atteindre près d'un million d'euros l'année dernière. Les problèmes de gestion remontent à « septembre 2010 quand l'AICS a demandé 300 000 euros supplémentaires », précise en février Michel Bourgat, l'adjoint chargé de la lutte contre l'exclusion, resté injoignable hier. Pour tenter d'expliquer ces déficits, un audit sur la gestion de l'unité d'hébergement d'urgence a été commandé à un cabinet spécialisé. « Nous n'avons pas encore le résultat final », indique Raphaël Le Méhauté, le préfet à l'égalité des chances. Pour assurer la transition de la gestion de l'UHU et maintenir la structure ouverte, le conseil municipal a voté en février une délibération, la mettant ainsi sous perfusion.

pratique

L'UHU de la Madrague est le plus grand centre d'accueil marseillais pour les personnes SDF. Il peut accueillir jusqu'à 334 personnes par jour. Il est ouvert tous les jours de 16 h 30 à 9h du matin. Des consultations médicales et des soins infirmiers sont dispensés jusqu'à 21h. Au, 110, chemin de la Madrague ville (15e).