Tracts racistes: relaxe à Nice

© 20 minutes

— 

Un responsable du groupuscule d’extrême droite Jeunesses identitaires, jugé pour distribution de tracts « incitant à la haine raciale » à la sortie d’un lycée, a été relaxé hier par le tribunal de Nice. Le procureur avait requis quatre mois de prison, éventuellement avec sursis, contre le prévenu, âgé de 25 ans. Le 14 novembre, il avait, avec d’autres militants, distribué des tracts désignant les immigrés comme responsables des violences urbaines.