Le fisc sommé de s’expliquer sur la situation des chibanis

© 20 minutes

— 

L’association Le Rouet à coeur ouvert a marqué un point, vendredi, dans son action de soutien aux chibanis. La Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité (Halde), saisie par l’association, « a mis en demeure les services fiscaux de lui communiquer certains documents concernant le dossier des 4 000 chibanis marseillais ». Depuis septembre, l’administration fiscale refuse de délivrer à ces retraités maghrébins leur avis d’imposition, les privant du même coup des droits sociaux auxquels ils ont droit après une vie active passée en France. La Halde, organisme d’Etat créé en avril 2005, a donné jusqu’à lundi prochain aux services fiscaux pour répondre. Jusqu’à présent, le fisc justifiait cette mesure par la volonté de lutter contre les faux résidents. L’association Le Rouet à coeur ouvert organise une rencontre sur ce sujet le 20 janvier à 17 h, au centre social Belsunce (16, rue Bernard-du-Bois, 1er). S. H.