Trois chaînes d’abattage à Marseille pour l’Aïd-el-kébir

© 20 minutes

— 

Pour mieux organiser les sacrifices de moutons à l’occasion de l’Aïd-el-kébir, les bouchers se sont regroupés cette année en trois chaînes d’abattage sur les anciens abattoirs de Marseille, à Saint-Louis (15e). Les musulmans qui souhaitent réserver un mouton recevront de leur boucher un ticket indiquant le numéro de l’animal et l’heure à laquelle ils pourront aller le retirer aux abattoirs. « Notre objectif est d’étaler les arrivées pour éviter que les fidèles n’aient à attendre trop longtemps, explique Jean Lessirard, directeur des services vétérinaires des Bouches-du-Rhône. Avec ce système, on ne devrait pas dépasser trois heures d’attente. » La préfecture rappelle par ailleurs qu’il est interdit d’emporter un agneau vivant, sous peine d’une amende de 450 e. L’abattage ne peut avoir lieu que dans des sites agréés. Une liste est disponible auprès du conseil régional du culte musulman ou de l’Union des familles musulmanes. Frédéric Legrand