Le vélo, un peu à plat dans Marseille

Frédéric Legrand

— 

L'an dernier, le collectif Vélo en ville comptait 700 membres, et MPM 5 500 abonnés annuels pour son vélo à louer.
L'an dernier, le collectif Vélo en ville comptait 700 membres, et MPM 5 500 abonnés annuels pour son vélo à louer. — P. magnien / 20 Minutes

Changer de braquet pour le vélo. Alors que le Collectif vélos en ville (CVV) a clôturé hier par une grande balade dans Marseille son festival « Parlons vélo », la petite reine continue de se chercher une place dans deuxième ville de France. « Sur le terrain, à l'heure actuelle, y a pas beaucoup d'avancée, c'est le moins qu'on puisse dire », pointe Anne-Laure Beaudoin, organisatrice du festival au sein du CVV. Pistes cyclables rares et, quand elles existent, mal positionnées, pas protégées et/ou signalées aux automobilistes…

Changement de mentalités
La communauté urbaine Marseille Provence métropole (MPM) devrait boucler fin mars un diagnostic détaillé des pistes existantes sur ses 18 communes. « Le schéma directeur vélo et piéton devrait sortir d'ici la fin de l'année, annonce Pierre Semeriva, vice-président (Europe-Ecologie) de MPM. L'objectif est d'être au rendez-vous pour 2013. » Entre zones mixtes voitures-vélos, pistes cyclables protégées ou non, rue à double sens, voie de bus ouvertes aux vélos, MPM n'a pas encore tranché. « Les pistes protégées en centre-ville, ce n'est pas possible par manque de place, assure Pierre Semeriva. On aimerait pouvoir proposer des solutions à appliquer selon chaque situation. » Chargé d'une mission vélo à MPM en 2009, Jean-Pierre Fouquet (Europe-Ecologie) appelle de son côté à un changement de mentalité des politiques : « Jusqu'ici, le vélo n'a été considéré que comme un déplacement de loisirs », tranche l'élu. Les usages sont pourtant là : l'an dernier, le vélo en libre-service a représenté 680 000 déplacements, avec une forte demande près des grandes stations de métro et des quartiers de bureaux. La communauté urbaine compte négocier avec l'exploitant Jean-Claude Decaux un redéploiement de certaines stations de vélos.

abonnés

Passé l'effet de curiosité et selon les aléas de la météo, le vélo en libre-service de MPM a vu sa fréquentation passer de 800 000 déplacements en 2009 à 680 000 en 2010. Il compte actuellement 5 500 abonnés annuels, pour 130 stations regroupées dans le centre-ville.