Les syndicats inquiets à Berre

— 

Après l'usine de Fos, celle de Berre ? Les syndicats CFDT et FO ont débrayé 24 h hier sur l'usine pétrochimique Lyondellbasell de Berre, pour réclamer des garanties sur le devenir du site. « On s'attend à une annonce de fermeture avant l'été », explique Jean-Pierre Bourrelly, délégué CFDT. La direction assure qu'aucune annonce n'a été faite en interne, et se refuse à commenter les déclarations syndicales.
Selon la CFDT, l'usine de Berre est fragilisée par la concurrence avec d'autres grosses entreprises du secteur comme Ineos ou Total, et souffre d'un manque d'investissements de la multinationale américaine. Spécialisée dans la fabrication de matières plastiques et le raffinage de pétroles, le site emploie actuellement 1 200 personnes dont près de 600 en 3X8, et autant en sous-traitance. L'usine est.
En avril 2009, Lyondellbasell avait déjà annoncé la fermeture de l'usine de la Feuillane à Fos. Sur ses 400 salariés, 17 ont déjà pu être reclassés au sein de l'usine de Berre. Les autres travaillent encore au démantèlement de l'usine de la Feuillane.F.L.