Fréjus en têtedu « palmarès des villes à fuir »

— 

Sur 29 communes retenues, Marseille arrive en 18e position des villes où il ne fait pas bon vivre, Fréjus en première position, selon le palmarès 2011 du mensuel satirique « Le Ravi ». Le choix des communes a été dicté « par l'importance de la population et une juste répartition sur le territoire, explique le journal. Nous nous sommes intéressés au taux de suicide plutôt qu'à celui du chômage, au nombre de logements sociaux plutôt qu'au prix au m², à la présence d'un boulodrome plutôt que d'une piscine… ». La rédaction a regroupé ces critères en cinq indicateurs «répulsifs». Marseille n'y apparaît dans aucun des top 5. Mais pour l'indicateur « ennuyeuse », la cité phocéenne se place à la 7e position derrière, la Ciotat. Elle arrive à la 25e place de l'indicateur « repoussante », Toulon étant la ville jugée la plus repoussante et Martigues la moins. À lire également dans le mensuel, un entretien avec Jacques Le Bohec, spécialiste des médias, sur la pertinence ou non, des palmarès dans la presse.