L'étrange cambriolage d'un expert financier

hanifa charif

— 

Les locaux de la gendarmerie, dans le 10e, où Alexandre Guérini a été entendu.
Les locaux de la gendarmerie, dans le 10e, où Alexandre Guérini a été entendu. — P. MAGNIEN/20 MINUTES

L'ordinateur d'un expert financier près la cour d'appel d'Aix-en-Provence, qui participait aux investigations de la gendarmerie de Marseille sur des marchés publics présumés frauduleux dans les Bouches-du Rhône, a été volé courant novembre, a-t-on appris de source proche de l'enquête.

Aucun objet de valeur dérobé
Son domicile, situé à Aubagne, a fait l'objet d'un vol avec effraction. Les cambrioleurs n'ont emporté que l'unité centrale de l'ordinateur qui contenait un certain nombre de données, a indiqué la victime, qui a porté plainte. Aucun autre objet de valeur n'a été dérobé. Un mode opératoire qui a conduit le parquet de Marseille à prendre au sérieux l'affaire et à confier l'enquête à la section de recherches des gendarmes, plutôt qu'à la brigade locale.
Cet ex-cadre supérieur spécialisé dans l'analyse des circuits et montages financiers participe depuis 2009 aux enquêtes financières des gendarmes. L'expert est au cœur des investigations menées par les gendarmes de la cellule « Déchets 13 », même si rien ne permet dans l'immédiat de relier le cambriolage à l'affaire des marchés présumés frauduleux. L'enquête de la cellule « Déchets 13 » a abouti mercredi, après pratiquement deux ans d'instruction, à la mise en examen d'Alexandre Guérini, frère de Jean-Noël Guérini, sénateur PS et président socialiste du conseil général des Bouches-du-Rhône (lire ci-contre).

verbatim

« Je ne suis concerné ni de près, ni de loin par les affaires ni les entreprises de mon frère. Je souhaite que la justice fasse son travail, dans la sérénité, la responsabilité, la transparence. Mon frère, c'est mon frère et il le demeurera toujours. Mais, lui, c'est lui, et moi c'est moi », a réagi hier Jean-Noël Guérini, frère d'Alexandre, au micro de nos confrères de LCM.