dépôt de carburant, port et raffineries bloqués

— 

Le blocage du principal dépôt de carburant de la région, entamé hier par des agents du port, des raffineries et des cheminots, devait se poursuivre pour une durée indéterminée. « C'est parti pour durer », confiait Pascal Galéoté, leader de la CGT au port. Le dépôt de Fos, d'une capacité de stockage de 860 000 mètres cube, est le principal pourvoyeur de carburant dans la région. Par ailleurs, la raffinerie de Total à la Mède est quasiment à l'arrêt. Celles de Esso à Fos, Lyondellbasell à Berre et Inéos à Lavéra subissent aussi fortement le manque de brut, dû au blocage des terminaux pétroliers depuis le 27 septembre. Les marins de la Sncm et à la CNM ont reconduit hier leur grève entamée mercredi. Aucune liaison n'a été opérée vers la Corse par les deux compagnies.L. B.