La grève continue sur le port

— 

Plus de 50 navires étaient bloqués hier en rade à Marseille et Fos.
Plus de 50 navires étaient bloqués hier en rade à Marseille et Fos. — P. MAGNIEN / 20 MINUTES

Pétroliers toujours bloqués, pompes pas encore à sec. Plus de 50 navires étaient bloqués en mer hier suite aux grèves affectant toutes les activités du port de Marseille, sauf les croisières, a-t-on appris du port. Les terminaux pétroliers, bloqués depuis deux semaines, étaient toujours à l'arrêt, une situation qui oblige certaines raffineries de l'étang de Berre comme celle de Total-La Mède à entamer les procédures de mise à l'arrêt progressive.
Vendredi, la préfecture de région a assuré « qu'il n'y a pas de rupture de ravitaillement des dépôts de carburants et des stations-services » en Paca et Languedoc-Roussillon. « Les différents stocks de produits raffinés [dont une partie située sous les Alpes de Haute-Provence] permettent le cas échéant de prolonger l'approvisionnement, dans l'attente de l'issue du conflit », estime la préfecture. En Corse, le bateau ravitailleur a pu accoster la semaine dernière, levant les mesures de restriction pour le gasoil, mais pas pour le super.