Mise en examen DE DEUX flics informateurs

— 

Deux fonctionnaires de police ont été mis en examen cette semaine dans le cadre d'une opération « mains propres » au sein de la police dans le sud de la France, a-t-on appris hier. Ils avaient été entendus en juillet dernier. Le premier, aujourd'hui à la retraite, était en poste à la brigade anticriminalité (BAC) du secteur sud de la ville. Mis en examen hier, il a reconnu avoir consulté un fichier dans lequel était apparu le nom d'un individu fiché au grand banditisme. Le second, un major du même service, a été mis en examen lundi. Retraité aussi, il a indiqué avoir rendu de menus services sans penser à mal, selon une source proche de l'enquête. Fichés au grand banditisme, les frères Campanella avaient été mis en examen et écroués en juin dernier, soit quelques semaines avant l'audition de sept policiers au total par l'inspection générale de police nationale (IGPN). Outre les deux fonctionnaires mis en examen cette semaine, trois autres l'ont été avant eux : deux le 21 septembre et un autre en juillet.