la compagnie ryanair mise en examen

— 

La justice avance d'un pas, Ryanair ne bronche pas. La compagnie irlandaise à bas coûts a été mise en examen lundi par le parquet d'Aix pour « travail dissimulé, a-t-on appris hier. Ryanair était visée par une information judiciaire ouverte en avril, après la plainte de syndicats de pilotes et de navigants. La mise en examen porte aussi sur le prêt et l'emploi illicite de personnel, ainsi que sur des entraves au droit syndical. Ryanair conteste un décret de 2006 qui soumet les personnels des compagnies installées en France à appliquer le droit national, estimant respecter la législation européenne sur la question. En mai dernier, le pdg Michael O'Leary avait menacé de déménager hors de France sa base de Marseille, sa seule implantation hexagonale, si « le parquet engageait des poursuites judiciaires ». Ce n'est pour l'instant pas le cas. Cent vingt personnes de la compagnie travaillent à Marseille sous le régime du droit du travail irlandais et quatre avions sont positionnés à l'aéroport de Marignane.