à saint-pierre, MPM distribuele sac à crottes de chien

— 

Près de 50 commerces participent.
Près de 50 commerces participent. — V. BEAUME / 20 MINUTES

On avait essayé les distributeurs installés dans la rue, mais ça ne marchait pas : ils étaient rapidement vidés ou vandalisés. Pour inciter les habitants à ramasser les crottes de chiens, la communauté urbaine Marseille Provence Métropole (MPM) a lancé hier un nouveau test dans le 5e arrondissement. Cette fois, ce sont les commerçants, une cinquantaine d'entre eux mobilisés autour du quartier Saint-Pierre, qui vont proposer gratuitement des sachets aux habitants. Près de 78 000 sacs entièrement biodégradables devraient être distribués, par paquets de cinq, pendant six mois.

Répression
Le dispositif « n'est qu'un maillon de la chaîne de la propreté », rappelle Antoine Rouzaud, vice-président de MPM chargé des déchets. « Il y aura des opérations coup-de-poing de répression, et nous envisageons d'avoir deux moto-crottes par arrondissement », détaille Eugène Caselli, président (PS) de MPM. Pour Monique Cordier, présidente de la confédération des comités d'intérêt de quartier, les habitants doivent comprendre « que si l'incivisme continue, ça va se traduire sur la feuille d'impôts ». Ou en PV sonnants et trébuchants : la crotte de chien est actuellement facturée 35 €en flagrant délit. MPM envisage d'augmenter le tarif et devrait bientôt doubler les effectifs de la police de la propreté, pour atteindre 50 agents assermentés.F.L.